Nous ne considérons pas les migrations comme quelque chose de néfaste. Les migrations sont une opportunité pour le pays d’origine, pour le pays d’accueil et pour les personnes migrantes. Par contre il convient de juguler certains phénomènes associés à ces migrations lorsqu’elles sont entreprises dans un cadre non régulé: par exemple des transferts qui n’aboutissent pas, des problèmes de déscolarisation, d’immigration clandestine, d’abus de situation vulnérable, c’est contre ces problèmes que nous devons lutter.

Stanislas Frossard
Secrétaire Exécutif de l'EPAS
Conseil de l'Europe